‘Fish & Chips’ et Moules Marinières

Pour cette recette, j’ai collaboré avec @lou_in_paris .

Mon amie Louise est une Britannique expatriée à Paris depuis 2009. Marketer la journée et écrivain free lance la nuit, Louise a toujours eu un faible pour les cocktails, les librairies indépendantes qu’elle recherche chaque fois qu’elle voyage dans une nouvelle ville. Vous pouvez retrouver sa vie Parisienne sur son blog ou sur son instagram.

L’idée nous est venue avec Louise de parler en texte et en photo des différences de recettes de bord de mer entre mon pays et le sien. J’ai ainsi pu découvrir en échangeant avec elle que nos voisins insulaires aiment les petits pois écrasés avec leurs frites – pour n’en citer – qu’une tandis que nous nous contentons de saucer la sauce au vin blanc, oignons, persil et eau de mer des moules marinières avec du pain (sans aucune manière cela va de soit, les moules se mangeant également avec les doigts, la première coquille de moule servant de pince).

Vous trouverez donc dans ce post, deux recettes: celle du fish and chips (mais revisité sans blé pour la panure) et celle des moules marinières.

« Face à la mer – par Louise Binns

En tant que Nordiste, avec le sang de la classe ouvrière qui coule dans mes veines, le bord de mer évoque des souvenirs très particuliers. Surtout manger du “fish & chips” dans un sac en papier sur la plage tout en regardant les manèges dont j’avais trop peur de dépenser mon argent de poche.

Le bord de mer britannique ne se résume pas seulement à des glaces et des promenades à dos d’âne, il a également un côté glauque dû à Pinky Brown, sociopath à sang froid du livre “Brighton Rock” ; son esprit d’évasion est évident dans “The Last Resort”, une magnifique série de photographies de Martin Parr qui présente des familles du nord de l’Angleterre en train de profiter de leurs vacances d’été.

L’incarnation actuelle de la côte britannique semble être est la respectabilité et l’embourgeoisement. À Margate par exemple, le parc d’attraction “Dreamland” a subi un lifting de plusieurs millions de livres et vit paisiblement côte à côte avec la galerie d’art contemporain Turner, tandis que les salles de concert côtières remplacent progressivement les artistes « has been » par des artistes plus branchés.

Sur la côte française, ils ne semblent pas être fan des promenades à dos d’âne … En fait, il n’y a pas grand chose à faire sauf de profiter des vues à couper le souffle. Une récente visite dans la ville côtière d’Etretat, en Normandie, m’a fait fredonner “The White Cliffs of Dover” en découvrant ses falaises crayeuses, mais c’est là que s’arrête la comparaison. En général, aller à la mer en France implique moins de divertissements qu’au Royaume-Uni – avec des options culinaires plus raffinées.

Vous remarquerez que plus vous voyagez vers le sud en France, plus l’atmosphère devient clinquante. Prenez par exemple la Côte d’Azur, cadre glamour du roman “Tender is the Night” de Fitzgerald, où l’excès et l’évasion du Royaume-Uni se transforment en hédonisme luxueux. Les grandes fortunes passent leurs jours sur leurs yachts avant de se diriger vers les restaurants de bord de mer coûteux qui se vantent des fruits de mer les plus frais.

Tout en étant un grand fan des huîtres fraîches et des moules cuisinées que vous trouverez au bord de la mer française – surtout accompagné d’un verre de vin blanc frais – si je devais choisir entre ces deux délicieuses recettes ci-dessous, mon cœur choisirait le “fish and chips” (imbibées de vinaigre – ne le dites pas à Elise!) »

Ingrédients :

Pour le fish and chips (4 personnes)

  • 1kg de pommes de terre bio, épluchées et coupées en quartiers (conservez la peau préalablement grattée pour la nettoyer)
  • 350 ml de bière (sans- gluten pour les plus intolérants d’entre vous)
  • 1 cuillère à soupe de farine sans-gluten
  • 2 cuillère à café de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive bio

 

  • 600g de poisson blanc en morceaux individuels
  • 2/3 de cup de flocons d’épeautre (ou céréales sans-gluten), moulinés grossièrement dans un petit mixer
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 3 jaunes d’œufs mélangés
  • une sauce tartare achetée en magasin
  • des quartiers de citron pour servir
  • 250g de petits pois congelés bio
  • 1 poignée de feuilles de menthe hachées finement
  • 1 cuillère à café de beurre
  • du sel de Guérande

Pour les moules marinières (4/5 personnes)

  • 4l de moules, nettoyées
  • 1 cuillère à café de beurre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 échalotes épluchées et hachées finement
  • 15 cl de vin blanc sec
  • deux belles poignées de feuilles de persil hachées

Recette du ‘fish and chips’:

  1. Préchauffez votre four à 180°C
  2. Dans un saladier, versez la bière et plongez les quartiers de pommes de terre qui doivent être submergées
  3. Laissez-les dans la bière pendant une heure au réfrigérateur (cela leur donnera un côté croustillant et moelleux à la fois)
  4. Dans un autre saladier, mélangez le farine, le sel, le poivre et l’huile d’olive
  5. Egouttez les pommes de terre avec du papier absorbant et ajoutez-les au saladier en remuant bien
  6. Placez les frites dans un plat allant au four recouvert de papier cuisson (les frites ne doivent pas être entassées pour bien dorer)
  7. Faites cuire les frites en les retournant de façon à ce qu’elles soient bien dorées
  8. Pendant ce temps, mélangez les flocons d’épeautre et le sel
  9. Prenez chaque filet de poisson, roulez-le dans le jaune d’œuf puis dans les flocons d’épeautre (appuyez bien pour que les céréales collent bien au poisson) et faites-les dorer dans une poêle bien chaude avec le beurre et l’huile d’olive. Laissez dorer puis placez sur du papier absorbant.
  10. Prenez les petits pois décongelés et écrasez-les à la fourchette avec le beurre fondu, la menthe et une pointe de sel
  11. Servez avec du citron et la sauce tartare (ou mayonnaise)

Recette des moules marinières:

  1. Dans une grande cocotte, faites rissoler légèrement les échalotes hachées
  2. Ajoutez les moules et le vin blanc, ainsi que le persil
  3. Laissez cuire jusqu’à ce que les moules soient ouvertes (environ 8 à 10 min)
  4. Servir avec un vin blanc frais
thepineapplechef
Aucun commentaire

Désolé, les commentaires ne sont pas disponible pour le moment !